[CES 2017]Asus présente son VivoPC X taillé (un peu léger) pour la VR

La réalité virtuelle, rêve de nombreux joueurs et technophiles, est sur toutes les lèvres depuis l’avènement de l’Oculus Rift et encore plus depuis l’intérêt de grands noms du secteur High-Tech tels que HTC, Microsoft ou Facebook. Il faut rajouter à ce mouvement l’impulsion donnée récemment par Microsoft avec les annonces des HoloLens et de Windows Holographic. Ainsi, de nombreux OEM y vont de leurs solutions orientées vers la VR, tels que MSI avec son sac à dos/PC VR ONE ou Asus avec l’annonce aujourd’hui de son VivoPC X.

Comme vous pouvez le voir, il s’agit donc d’un PC de jeu compact que le constructeur semble avoir conçu pour la réalité virtuelle, de part la certification VR Ready du CPU et du GPU, empruntant d’ailleurs le schéma de couleurs gaming de la marque correspondant à ROG (Republic Of Gamer).

Si le form factor et le poids annoncés sont clairement alléchants, puisqu’il ne pèserait que 2,27 kg (c’est en effet parfait pour des LAN party), les spécifications semblent par contre un peu légère pour faire tourner des jeux en réalité virtuelle. Il est en effet équipé d’un CPU Intel Core i5 Kaby Lake (sûrement un 7500 ou 7600, le 7600K n’ayant que peu d’intérêt sur une machine assemblée par un constructeur, car l’overclocking sera sûrement bridé d’autant plus que la circulation du flux d’air semble assez compromise), 8 Go de RAM (très certainement de la DDR4), un SSD de 512 Go et un GPU Nvidia GTX 1060.

Si au point de vue de la puissance CPU ou de la vitesse de stockage, rien est à relever, le matériel proposé semble très performant, il n’en est pas de même pour la quantité de RAM et surtout les capacités graphiques. En effet, les jeux deviennent de plus en plus gourmands en RAM et réclament en VR une puissance graphique décuplée du fait de résolutions souvent plus élevées que la simple Full HD. Donc, non seulement les calculs pour les textures et les divers effets et filtrages sont plus lourds, mais les jeux exigent une quantité de VRAM (mémoire graphique) plus élevée, sans oublier la nécessité d’avoir une bande passante mémoire très rapide. Et à ce jeu-là, bien que la GTX 1060 soit relativement performante, elle risque de vite déchanter sur des titres lourds, notamment en VR. Tout ceci en sachant que les éditeurs semblent s’intéresser de plus en plus à des titres jouables en réalité virtuelle.

Pour le reste, la connectique semble assez complète, tout du moins pour un PC compact, avec 4 ports USB 3.1, 2 ports USB 2.0, 2 ports HDMI et un Display Port.

Il sera commercialisé à partir du mois de Mars 2017 à un tarif relativement doux de part ses capacités et son format : 799$ soit au cours actuel, en conversion brute, 769€.

En somme, c’est avant tout un PC de jeu compact pour tous ceux qui ne jurent que par cette plateforme, mais qui désirerait avoir un terminal suffisamment petit pour s’installer dans leur salon/chambre ou pour se déplacer avec sans trop de difficultés, ou encore parce qu’ils ne veulent/peuvent pas se monter une machine. Et bien qu’il sera parfaitement à l’aise pour jouer en Full HD de manière classique, la VR ou les résolutions les plus hautes lui seront inaccessibles.

Source : The Verge

A propos de l'auteur

Développeur .Net et vrai dingue de l'actualité Microsoft, je m'éclate à écrire des articles traitant de cette dernière.