HP Elite X3 – Tile Wars – Un Nouvel Espoir ?

Pardon pour le titre, je n’ai pu résister à l’envie de faire du jeu de mot pourri pour la circonstance. Si ça ne vous convient pas, on organisera un référendum “pour ou contre l’usage de Star Wars dans les titres” :-p…

Encore un détail avant de poursuivre : tout ce qui se dit sur ces lignes, les précédentes, et celles à venir, reflètent mon opinion, ma subjectivité, mes impressions, ma passion pour la tech en général. Je sais que ça peut paraître évident pour la plupart, mais ça représente toujours un problème pour d’autres… Et je ne détiens d’actions ni chez Microsoft, ni chez HP.

Bref, passons au plat de résistance, à savoir l’appareil proprement dit.

Côté pile, le grand écran (presque 6 pouces) est superbe, tout à fait en adéquation avec ce qui se fait de mieux aujourd’hui. Que ce soit la résolution, la luminosité le contraste, bref la lisibilité en général, j’adore. J’aime bien aussi la partie basse, en métal chromé, qui contient entre autres le haut parleur. Je trouve qu’elle participe grandement au design, et donc à l’identité du X3.

20161005_080118585_ios

20161005_080640800_ios

20161005_080844771_ios

20161005_083302365_ios

Côté face, on retrouve de bas en haut l’objectif photo, la LED qui fera office de flash (ou de lampe torche), le capteur d’empreintes digitales, le logo, et enfin le fameux connecteur propre au constructeur. J’ai grandement apprécié que les concepteurs ne se soient pas contentés d’apposer leur logo habituel sur l’appareil. Au contraire, ils l’ont magnifiquement bien stylisé, de manière à ce qu’il s’intègre parfaitement à l’aspect général du X3. Ca n’a l’air de rien comme ça, mais arriver à ce niveau de détail dans le design force mon respect.

20161005_080125755_ios

Je note que la partie biométrie est un peu plus lente pour déverrouiller le smartphone, contrairement à ce que j’ai pu constater chez la concurrence, peut être que cela pourra être amélioré par la voie logicielle, car je doute que la partie matérielle soit en cause.

Sur le haut de l’appareil on trouve le port Jack audio / headset, ce que personnellement je préfère. Je commençais à désespérer de trouver un smartphone qui ne l’a pas placé en bas :-p.

Côté droit nous avons le bouton on / off et ceux des volumes juste en dessous. Pas de bouton appareil photo. Je sais que ça sera dramatique pour certains d’entre vous, pas une catastrophe pour moi.

20161005_080139489_ios

Côté gauche, nous trouvons un petit tiroir, dans lequel on pourra insérer au choix un couple nanoSIM / nanoSIM ou nanoSIM / MicroSD. Question mémoire, avec 64Gb déjà intégré, je dirais que rien ne presse.

20161005_080133143_ios

Enfin, on retrouve la partie basse métallique chromée, et son port USB-C.

20161005_080145786_ios

Voilà pour la partie hardware. Pour ce qui est du software, on reste dans les standards Windows Mobile, avec la version Anniversary Update, récemment disponible, plus quelques ajouts d’applications professionnelles estampillées HP (workspace, display tools, Device hub) ou autres (SalesForce), essentiellement utilisables en environnement Continuum. J’aurais l’occasion d’y revenir quand je me serai bien fait la main dessus.

wp_ss_20161009_0001

D’une manière générale, j’apprécie beaucoup l’ergonomie de l’appareil. Rapidité, fluidité, réactivité, tout répond présent.

Chose curieuse, on ne retrouve aucun réglage audio dans les paramètres, contrairement à ce qu’on a connu avec quasiment tous les appareils précédents. Ceci dit, je n’ai pas à me plaindre de la qualité d’écoute, bien au contraire, tout semble agréablement équilibré, même si mon headset Bose y est un peu pour quelque chose.

Dans la rubrique ‘ressentiments personnels’, je réalise avoir été séduit par ce modèle, car pour différentes raisons, il me rappelle un de mes appareils préférés, le Lumia 1520. Et d’une manière plus générale, j’apprécie toujours de revenir à l’écosystème Windows Mobile, car même s’il est famélique à plus d’un titre, les quelques titres existants restent bien plus riches que ses homologues officiels, c’est ce qui m’a sauté aux yeux lorsque j’ai réinstallé TubeCast Pro par exemple, référence parmi les références. Coïncidence, notre copain Cassim l’a d’ailleurs récemment très bien exprimé dans le dernier épisode de Tech Café.

Voilà pour ce début de prise en main pour le moins peu conventionnel j’en conviens. J’aurai l’occasion de revenir sur d’autres aspects du Elite X3 (photo, continuum). Si vous avez des questions complémentaires, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires.