[JEU] Dragon’s Blade

Dragon’s blade est un jeu de rôle disponible sur la plate-forme WP7.5. Il est intégralement en anglais. Il sera nécessaire de maitriser partiellement (et même un peu plus) cette langue afin de comprendre les missions, les dialogues, les descriptions et les séquences narratives. Pour autant, ce jeu reprend l’organisation des RPG. Certaines habitudes seront retrouvées.

Ce jeu est dans la lignée des Final Fantasy, des Zelda de l’époque 8 et 16bits. Dès le début de la partie, vous devrez choisir entre un jeu 100% local ou bien un jeu connecté avec la possibilité d’échanger, de partager voter expérience mais aussi, de pouvoir gagner de l’expérience par une sorte d’aide que je n’ai pas encore identifiée.

Vous débutez le jeu sur la carte du monde.

Seconde image illustrant Dragon's Blade

Vous devez vous rendre dans la ville qui est juste à côté de vous pour vous équiper, prendre une première mission, accéder au premier “donjon” qui vous permet de tuer un boss et de monter vos personnages en niveau. Quand vous tuez des “mobs”, vous pouvez récupérer de l’or mais aussi des morceaux de mobs, des armes, de l’équipement, des sortilèges…

Quand vous êtes dans une ville, dans un donjon, surtout, pensez à casser les tonneaux, à vous placer devant les bibliothèques, devant les armoires et d’appuyer sur “Action” afin de récupérer de l’or, des armes, de l’équipement, des sorts, et tout ce qu peut encore en sortir ! Grand bien vous en fera !

Troisième image illustrant Dragon's Blade

Vous pourrez vous retrouver avec une quantité assez impressionnante de matériel après quelques heures de jeu. Pas d’inquiétude! L’inventaire est de taille et il est possible de vendre presque tout ce que vous trouvez au différents marchands. Faites bien attention à la compatibilité du matériel avec la classe de vos personnages. Chaque objet n’est pas forcément compatible avec chaque personnage.

Quatrième image d'illustration de Dragon's Blade

Observez votre objet en cliquant dessus, puis, si vous désirez l’équiper, choisissez, en haut à droite, le personnage cible et faites “Equip” ! Le tour est joué, votre ancien équipement est retiré et le nouveau, en place. Les modifications de caractéristiques apparaissent en couleur (vert pour les améliorations et rouge pour les diminutions).

Première image illustrant Dragon's Blade

On retrouve un système combat assez “classique” de cette époque où votre équipe affronte un groupe de monstres. Vous pouvez alors choisir d’attaquer de manière automatique (qui est très bien au début) mais cette façon de faire monte très vite des limites dès qu’il s’agit de jeter un sort de soins ou d’empoisonnement.

N’oubliez surtout pas d’équiper vos personnages ! Sans arme, vous ne ferez pas mal à vos adversaires et vous galèrerez à vous défaire de ceux-ci ! Avec une dague, vous multipliez déjà entre 2 et 3 vos dommages de base ! et ça ne coute presque rien !

Cinquième image d'illustration de Dragon's Blade

Sixième image d'illustration de Dragon's Blade

Septième image d'illustration de Dragon's Blade

 

Au fur et à mesure de votre progression, les mobs seront de plus en plus forts, de plus en plus résistants ! N’ayez crainte ! Il existe un système de sauvegarde en ville où vous aurez le choix de sauvegarder sur votre téléphone ou sur un support externe (skydrive? Serveur spécifique? Je ne l’ai pas testé). En tout cas, lors d’un jeu en local, vous obtiendrez un code qui vous permettra de reprendre votre progression en cas de hard reset de votre appareil.

L’avis d’Irslo : Très bon jeu qui, même avec un aspect vieillot, vous fera passer de bons moments et risque même de vous faire oublier le temps qui passe ! Plus de 50Mo à télécharger alors, faites le en WiFi, puis éclatez vous !

 

Remarque : images reprises du site www.windowsphone.com

A propos de l'auteur

Guillaume, alias irslo. Passionné de Windows Phone depuis décembre 2010 avec un HTC 7Mozart, un Lumia 920 puis Lumia 1520 accompagné d’un Lumia 435 pour essayer les versions mobiles insider. Ravi de Windows 10 tant desktop que mobile, je regrette toutefois les hubs qui ont fait l’originalité et la puissance de WP7.